Avertir le modérateur

29/10/2014

On se relève la nuit pour Part Time Friends

PART TIME FRIENDS_06.jpg

Séduisante, la musique de Part Time Friends est comme une musique pour l'âme, quelque chose de susurré àl'oreille, avec la voix chaude et maternelle de Pauline, la guitare de Florent.

PART TIME FRIENDS_02.jpg

« Nos influences sont toutes anglophones » explique Florent. De leurs pop songs franches et directes, ils en ont fait un canevas sur lequel ils ont brodé leur ressenti. « Ce sont des petits pansements à l'âme », concèdent-ils en choeur.

22/05/2013

Tristesse Contemporaine retrouve Andy Warhol chez Burger King

tristessecontemporaine.jpg

Depuis l'année dernière, Tristesse Contemporaine a considérablement épaissi le son de sa musique. Composé de trois apatrides installés à Paris, la Japonaise Narumi, le Suédois Leo Hellden (déjà aperçu chez Aswefall) et l’Anglais Maik (ex-Earthling), Tristesse Contemporaine a trouvé asile chez les infatigables têtes chercheuses du collectif et label parisien Dirty. Ils reviennent aujourd’hui avec un nouvel EP, “Woodwork” (du nom du 3e titre de l’EP). Ils ont par ailleurs mis “Waiting” en images : on y voit le père du pop art dégustant un Burger King. Des images tirées d’un documentaire de 1982, 66 scenes from America, réalisé par Jørgen Lethpour.

 

 

Le Woodwork E.P. est l’acte deux de l’histoire de Tristesse Contemporaine. Un nouveau label, Record Makers (en partenariat avec sa maison d’origine Dirty) et l’affirmation en quatre titres (dont trois inédits) de ce qui constitue son ADN :

Waiting : obsessionnel, hanté, élégiaque, soit l’art de faire danser les morts vivants.

Vampires : à l’ombre des géants de la new wave, une prière minimaliste pour chasser les fantômes.

Woodwork : solaire et languide, l’éloge de la patience selon Tristesse Contemporaine.

Low Tide : retour sur le dancefloor pour une comptine perverse sous stupéfiant. Higher than the sun.

A l’orée du club, Tristesse Contemporaine nous attend désormais au tournant (un nouvel album est annoncé pour septembre) : personne ne sortira d’ici vivant...

 

http://www.recordmakers.com

22/11/2012

Elephant bien dressé sur Collective mon amour

Elephant_Collective_Cover okBD.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On va vous la faire courte, on est bien séduit par Eléphant, son style pop charmant et trendy, ses mélodies lumineuses chantées à deux voix par Lisa et François, les deux membres d'Elephant, que l'on peut entendre sur RTL2 et Virgin Radio ou en concert avec Pauline Croze ou Benjamin Biolay.

Le premier album est prévu pour 2013

Voici le nouveau clip du flamboyant Collective mon amour

 

Elephant2BD.jpg

08/01/2010

Yara Lapidus Le cèdre

Yara 4_18.jpgYara, "fille de la lune" (prénom Brésilien), est née à Beyrouth en 1972; un papa architecte et sculpteur, une maman peintre et guitariste, un frère ingénieur, pianiste et mélomane. De son enfance, elle garde le goût d’un Liban "d’avant les événements": un soleil couchant devant la maison paternelle à Tyr, un vent chargé de jasmin et de gardénia… Son adolescence partagée entre le Moyen Orient, les États-Unis et la France. Ce métissage se retrouve dans son timbre, sa tonalité et le goût de chanter dans plusieurs langues. Première guitare à 6 ans, premier piano à 10. Une passion démesurée pour l’opéra Italien. Attirée par la scène, Yara a suivi des cours de théâtre depuis son enfance au Liban, avant d’intégrer le cours Florent à Paris, puis chez Corinne Blue. Son premier cours de chant en 1996 avec Sarah Sanders lui révèle sa réelle vocation. La scène oui, mais pour chanter… Après un passage dans la mode et sa rencontre avec son couturier de mari, elle fait l’Ecole du Louvre puis revient à la musique et l’écriture de son premier album:


YARA (Monte-Carlo Records)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu