Avertir le modérateur

18/04/2012

Randy Crawford et Joe Sample : un excellent album LIVE

RJ_LIVE_cover5.jpg

Avis aux amateurs de jazz et soul : nosu avons deux légendes, Randy Crawford et Joe Sample aux manettes de ce disque LIVE enregistré en Europe.

En fait Joe et Randy se sont rencontrés il y a trente ans de cela durant l’enregistrement de leur premier album, Everything must change, sur lequel Joe jouait. Peu de temps après, alors qu’il écrit des chansons pour son groupe The crusaders, Joe invite Randy pour apparaître en tant qu’invitée sur son album, et écrit « Street Life » spécialement pour elle. Le reste fait désormais partie de l’histoire. « Street life » devint un tube international pour les Crusaders et lança la propre carrière de Randy sur la voie du succès international.

Ce nouvel album « Live » doit sa réussite tant au timbre puissant et velouté de Randy qu'à la subtilité du touché de Joe Sample, tous deux alliés à la rythmique de Nicklas Sample à la contrebasse et Steve Gadd à la batterie. Les musiciens nous livrent ainsi des reprises très originales des standards Tell Me More and Then Some de Billie Holiday dans une version très blues, Everyday I Have The Blues, renouant avec les lignes pianistiques très épurées de Count Basie, Feeling Good totalement revisitée par le scat dynamique de Randy et le groove très rythmé de Joe, ainsi que le magnifique No Regrets, en hommage au mythique Non, Je ne Regrette Rien d'Edith Piaf... sans oublier les plus beaux titres qui ont marqué leur carrière, Street Life et One Day I'll Fly Away.

26/04/2011

Stefano di Battista, le jazzman qui joue à l'oreille des femmes

Stefano10@G.Canitano recadrée retouchée.jpgStefano di Battista, l’immense saxophoniste italien, héritier direct de Charlie Parker, reconnu comme l’un des plus grands musiciens européens de ces deux dernières décennies, délivre un album définitif, aux contours multiples, creusant bop, hard bop et explorant de nouvelles voies, pour le dédier tout entier aux femmes.

A LA femme, source d’inspiration infinie ; chaque morceau se révélant être un hommage à l’une de ses muses. Stefano di Battista rend ainsi des hommage très inspirés à Coco Chanel, Josephine Baker ou Lara Croft.

‘Woman’s Land’ sort le 28 avril prochain chez Discograph, et d’ici là, vous pouvez découvrir Stefano di Battista en live à La Villette !

06/01/2010

Nilda Fernandez les plages de l'atlantique

 

nilda_fernandez-couv.jpg

En concert

Café de la Danse le 26 janvier 2010

La Cigale le 12 avril 2010

 

Doit-on dire que Nilda Fernandez revient ? Il est si souvent parti, si souvent ailleurs, si souvent de passage qu’il nous a donné l’habitude de le voir surgir comme par surprise, selon un calendrier qui n’appartiendrait qu’à lui. Voici donc son nouvel album en français, dix ans après Mes hommages, dans lequel il chantait ses aînés, de Ferré à Polnareff. Mais, depuis, sa vie a été un maelström d’aventures et de création. Il a vécu et chanté plusieurs années en Russie, il a monté un spectacle avec des artistes de cirque à Cuba, mis en scène Carmen avec des artistes de flamenco, bâti un spectacle avec des amateurs sur la mémoire de la ville d’Ivry, chanté ici ou là.  Enregistré à Gênes, ce nouvel album prouve une fois de plus que Nilda Fernandez n’a pas essayé de refaire du Nilda Fernandez ; il a seulement accompli son devoir, « le devoir de renaître, de s’engendrer soi-même. » Pas de roublardise marketing ni d’appel du pied aux réflexes des fans : « Je suis artiste depuis la vie et pour la vie », dit-il, ce qui le conduit à mêler l’orchestre de cordes et la guitare flamenca, le ska et l’appel de la Méditerranée, le rock et les échos lointains de l’Est, des réminiscences de gospel et l’accordéon parigot.


 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu