Avertir le modérateur

28/10/2010

C'est la grève ! Melissmell appelle aux Armes

Melissmell1.jpg« L’Etat comprime et la loi triche

L’impôt se rit des malheureux

Nul devoir ne s’impose aux riches

Le droit du pauvre est un mot creux »

Extrait de la chanson Aux Armes !

 

Avec Melissmell et son titre « Aux Armes ! » la contestation a trouvé sa voix ! Tantôt écorchée, tantôt enfantine, la voix de Melissmell vous parcourt l’échine tel un frisson de lucidité. Les auditeurs de France Inter ont pu découvrir cet été avec le titre Le Mouton cette artiste intense au timbre roquailleux, inoubliable. Quelque part entre ritournelle et chanson réaliste, entre hymne électrique et passion pour les mots/maux, la musique de Melissmell s’impose comme une évidence. Découvrez dès à présent le clip d’Aux Armes, parfaite porte d’entrée pour découvrir cette musicienne capable de secouer la chanson française.
Melissmell - Aux Armes
envoyé par Discograph. - Regardez la dernière sélection musicale.

 

18/10/2010

Motors ou les premieres années mythiques de Christophe, Jean Michel Jarre, François de Roubaix et bien d'autres

MOTORS COUV.jpgMOTORS

Disponible en coffret collector et digipack 3 CD
Sortie 27 septembre 2010 chez Disques Dreyfus

Disparu l’an dernier, Francis Dreyfus laisse derrière lui un patrimoine immense que nous retrace le coffret Motors en trois cds et cinquante-quatre titres. Depuis le début des années soixante-dix, le label Motors aura vu défiler des artistes aussi incroyables que Christophe, Jean-Michel Jarre, Bernard Lavilliers, Vince Taylor, François de Roubaix, Jean-Claude Vannier ainsi que des artistes à redécouvrir comme Louis Deprestige, Maxime Rad ou l’excellent Alain Kan. Le coffret Motors dans lequel abondent pépites et découvertes nous permet de redécouvrir toutes ces années où s’est écrite la légende de Francis Dreyfus.

 




« Motors est l’une des aventures de ma vie de producteur les plus énergiques, fantasques et riches en rencontres improbables ». Ainsi décrivait Francis Dreyfus, fondateur du label Motors, l’inoubliable expérience que furent ces années de production d’artistes au son résolument rock, qui de Christophe à Bernard Lavilliers, d’Alain Kan à Jean Michel Jarre, en passant par Vince Taylor, débutèrent ou s’épanouirent au sein de ce label mythique.

 

01_Page_02.jpg
« Mythique » : rares sont les labels français qui méritent ce qualificatif. Motors lui le mérite à plus d’un titre : par son extravagance, son avant-gardisme, son indépendance. Une indépendance gagnée à Londres à la fin des années 60, lorsque Francis Dreyfus s’expatria pour signer en édition des groupes et des artistes alors inconnus du grand public tels que Cat Stevens, Pink Floyd et David Bowie. Avec Motors, Francis Dreyfus passa à la production, privilégiant les artistes atypiques, qu’ils soient à contre-courant ou à la source de courants musicaux comme le punk avec Alain Kan ou la musique électronique avec Jean Michel Jarre. Il réunit sous une bannière commune, une bande de mauvais garçons, parfaitement infréquentables, qui disparaissaient et réapparaissaient sans préavis, ayant accumulé dans l’intervalle des expériences toujours plus intenses et dangereuses. Seule la douce Léonie, au timbre si frêle, venait tempérer ce débordement d’énergie masculine, mais tous ont brulé sans retenu le carburant de leur créativité : Maxim Rad, Louis Deprestige, Mounsi, Bahamas (le groupe de Christophe avec son génial guitariste Patrice Tison), mais aussi Jean Michel Jarre qui fut d’abord le parolier de Christophe avant de poursuivre sa propre carrière de compositeur. Ensemble, ils ont créé le son Motors, un son qui se mêle idéalement au vrombissement d’une voiture à la puissance moteur déraisonnable. La pochette arbore l’emblème original du label : une pin-up posant langoureusement sur un disque en forme de pneu, une icône à la fois rock et sexy.


L’aventure Motors a débuté dans les années 70 et a accompagné les autres grandes aventures de la carrière de Francis Dreyfus : les grands concerts de Jarre, la création des labels Disques Dreyfus et Dreyfus Jazz. Mais Motors a son identité propre, forgée par ses artistes qui évoquent avec fierté, jubilation et nostalgie leurs années au sein de ce label à part. Des mots retranscrits dans le livret qui accompagne le coffret et qui témoignent d’un attachement quasi familial à cette écurie et à son patron.

www.disquesdreyfus.com

 

01_Page_36.jpg

Les Slugz, découverte punk, en concert et en clip

slugz2.jpg"LES NOUVEAUX ROIS DU POP PUNK FRANÇAIS NOUS LIVRENT UN DES PLUS GROS TUBES QU'UN GROUPE DU GENRE NOUS AIT DONNÉ À ECOUTER" Rock One

The Slugz est un groupe de pop/punk français formé en 2004. Composé de cinq musiciens, de 18 à 23 ans. Meril et Alexxx se sont rencontrés lors d’un concert et Tonio les a rejoints par le biais d’internet. Romain et Fux suivaient le groupe et l'ont intégré plus tard.

Nouveau phénomène « rock » aux capacités étonnantes, The Slugz ,composé de cinq membres, ont conquis leur public avec plus de 450.000 visites sur Myspace, confirmées par une série de concerts en France, qui les ont classés au Top des Artistes Pop Punk français. Le groupe est considéré par les médias et le public français comme la valeur sûre de la poppunk nationale.


Une réputation qui permet au groupe de toujours jouer devant des salles combles, dans toutes les villes du pays, dont un mémorable concert à Lyon le 01/10 en compagnie du groupe US « Forever The Sickest Kids ». Depuis le groupe est  écouté à travers le monde entier, à tel point que MJF PRODUCTIONS  vient de les faire signer sur le label Canadien « Skin Flint Records » pour une sortie Canada/Amérique du Nord. Leur projet ? Réussir et percer à l'étranger (déjà en bonne voie) pour s’ inscrire dans la vague pop/punk du moment, relancer le mouvement pop/punk en France.

Les Slugz seront en concert exceptionnel le 02 novembre à la Scène Bastille avec les Boxon

A6 Boxon recto.jpg

13/10/2010

Boxon, Balle perdue

Metallica et Ray Davies en duo pour You really got me des Kinks

raydaviescover.jpgRay Davies

See My Friends

Sortie le 02/11/2010 chez AZ/Universal

Avec See My Friends, le légendaire génie des Kinks revisite certains de ses plus grands succès écrits au cours de quarante-six années de carrière avec en sa compagnie une incroyable brochette d’artistes : Bruce Springsteen, Alex Chilton, Black Francis, Billy Corgan, Metallica et Jackson Browne et bien d’autres.

Concert à l’Olympia le 31 octobre 2010

http://www.seemyfriends.co.uk

Tracklisting

Ray Davies & Bruce Springsteen – 'Better Things'
Ray Davies, Jon Bon Jovi & Richie Sambora – 'Celluloid Heroes' 
Ray Davies & Mumford & Sons - 'Days/This Time Tomorrow'
Ray Davies, Lucinda Williams & The 88 - ' Long Way From Home'
Ray Davies & Metallica - 'You Really Got Me '
Ray Davies & Paloma Faith - 'Lola'
Ray Davies & Jackson Browne - 'Waterloo Sunset'
Ray Davies, Alex Chilton & The 88 - ''Til The End of The Day '
Ray Davies & Amy Macdonald - 'Dead End Street'
Ray Davies & Spoon - 'See My Friends'
Ray Davies & Black Francis - 'This Is Where I Belong'
Ray Davies & The 88 - 'David Watts' 
Ray Davies & Gary Lightbody - 'Tired Of Waiting'
Ray Davies & Billy Corgan - 'All Day And All Of The Night/Destroyer'


 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu